Quels sont les différents stades de calvitie chez l’homme et la femme?

Le phénomène de chute de cheveux est associé généralement à l’homme plus que la femme. Pourtant, il a été démontré par la communauté scientifique que la perte des cheveux concerne les deux sexes, et ceci sans distinction aucune. En revanche, il est nécessaire de préciser que la calvitie appelée aussi « alopécie androgénétique », ne se manifeste pas de la même manière selon le sexe.

Comment définit-on la calvitie ?

La calvitie, servant à traduire la chute des cheveux, est un phénomène plutôt courant et peut toucher un large public. Généralement les jeunes femmes sont plus épargnées par ce problème, alors que les hommes, peuvent voir leur crâne se dégarnir un peu plus tôt. En effet, certains hommes sont touchés dès l’âge de 20 ans. Au début, seule une zone localisée est clairsemée petit à petit, le plus souvent à l’avant de la tête et sur les côtés.

Les causes de la calvitie sont nombreuses, dont les plus connues sont : le vieillissement, les changements hormonaux, certaines maladies, des carences alimentaires, un traumatisme psychologique ou encore l’hérédité dans 95 % des cas. Quelle que soit la cause de cette calvitie, ce phénomène n’est pas anodin et nécessite un traitement.  Un bilan sanguin et une biopsie de la surface de la peau seront parfois nécessaires pour un diagnostic de la calvitie.

Le processus de la calvitie peut prendre du temps à s’installer et les médecins considèrent qu’une personne de moins de 25 ans touchée par ce phénomène souffre de calvitie précoce. Passé 50 ans, 50 % des hommes sont atteint de calvitie. On entend souvent parler des causes du problème, mais très peu des conséquences que cela engendre. La personne touchée peut très vite perdre le moral, car l’estime de soi est vite affectée.

les differents stades de calvitie

Les différentes formes de calvitie

La calvitie existe sous différentes formes, allant de la perte de cheveux diffuse jusqu’à la perte androgénétique. Il devient donc nécessaire de comprendre les raisons d’une calvitie naissante pour pouvoir mieux la traiter.

La calvitie diffuse

La calvitie diffuse est chronique avec une chute de cheveux brutale sur l’ensemble de la tête. Elle est observée chez les sujets sensibles au stress ou qui s’alimentent mal et développent des carences, les femmes enceintes, après une radiothérapie ou une chimiothérapie …

Calvitie androgénétique

C’est le type de chute de cheveux le plus courant qui se traduit par une perte progressive des cheveux et peut débuter très tôt. Cette forme de calvitie est héréditaire et peut aussi s’expliquer par une trop grande sensibilité aux hormones mâles.

Calvitie circonscrite :

Appelée aussi pelade, la calvitie circonscrite est une maladie qui permet une perte de cheveux sur une zone localisée. Elle est généralement due à une inflammation du cuir chevelu dans la zone circonscrite, mais d’autres causes encore inconnues peuvent l’expliquer : stress, une maladie ou une réaction à un médicament.

La calvitie de traction :

La calvitie de traction ou du chignon est due au port régulier d’élastiques et autres accessoires dans les cheveux. Elle disparaîtra avec le temps si la traction cesse, mais il vous faudra patienter un peu avant de voir vos cheveux repousser…

La trichotillomanie :

Chez des sujets jeunes, la trichotillomanie est dû à une maladie. La trichotillomanie est le fait de s’arracher les cheveux jusqu’à ce que ceux-ci se cassent. La plupart du temps, la calvitie observée chez ce genre de sujet est totale. Bien que les causes ne soient pas clairement définies, ce trouble n’est pas à prendre à la légère et nécessite une prise en charge psychologique.

Les différents stades de calvitie

Il existe différentes phases d’évolution de la calvitie masculine ou féminine, qui se manifestent d’abord sur certaines parties du cuir chevelu et s’étendent de manière progressive à d’autres zones de la tête.

Afin de savoir précisément à quel stade de l’alopécie se trouve un patient, il existe des systèmes de mesure spécifiques à savoir l’échelle de Norwood-Hamilton pour la calvitie des hommes et l’échelle de Ludwig pour la calvitie des femmes.

L’échelle de Norwood-Hamilton pour la mesure de la calvitie masculinenorwood-hamilton

  • Au stade I de la calvitie chez l’homme, les golfes temporaux et frontaux se dégarnissent légèrement
  • Au cours d’une calvitie masculine de type II, le creusement des golfes continue et s’accompagne d’un éclaircissement du vertex
  • L’alopécie masculine s’intensifie au stade III. Le creusement des golfes devient plus important
  • Pour la calvitie homme de type IV, on constate un creusement des golfes temporaux-frontaux,
  • Au stade V, les 3 zones de calvitie se rejoignent. Le haut du crâne est complètement dégarni en phase 5A.
  • Le stade VI de la calvitie masculine correspond au creusement postérieur du tourbillon – tonsure, et à une perte des cheveux latérale, au-dessus des oreilles.
  • Au stade VII, l’évolution de la calvitie chez l’homme se termine par une alopécie hippocratique.

L’échelle de Ludwig pour mesurer la calvitie féminine

L’échelle de Ludwig montre les 3 principaux stades de l’alopécie androgénique chez la femme, nom scientifique de la calvitie féminine :

  • Stade 1 :  La calvitie féminine commence par un éclaircissement léger mais progressif au sommet du cuir chevelu. La ligne frontale antérieure reste encore respectée.
  • Stade 2 :  Une raréfaction des cheveux autour de la raie médiane continue. La chute des cheveux est de plus en plus nette sur le sommet du crâne, mais la ligne frontale antérieure mesure toujours plus de 3 centimètres.
  • Stade 3. Il n’y a presque plus de cheveux sur la zone de la raie. L’alopécie androgénique s’est alors développée sur la majorité du sommet du crâne. La ligne frontale antérieure est réduite à moins de 3 centimètres, mais persiste légèrement.

L’échelle de Ludwig est donc un mode de classification de l’alopécie féminine permettant de choisir le traitement capillaire qui convient à chaque stade.

ludwig

Comment venir à bout d’une calvitie ?

L’alopécie peut être considérée comme un indicateur de perte de virilité ou de féminité. Mais la situation n’est pas définitive et il existe plusieurs solutions locales, traitements oraux, chirurgie pour diminuer les effets de la perte de cheveux !

  • Les solutions locales comme la poudre de kératine pour camoufler les zones dégarnies
  • Les traitements oraux (les médicaments)
  • Les compléments alimentaires
  • La phytothérapie
  • L’aromathérapie

La chirurgie dernier recours pour la repousse des cheveux

Quand la chute de cheveux devient trop visible en causant des complexes et que les traitements usuels ne sont plus performants, la greffe capillaire peut devenir la solution. La greffe de cheveux est une méthode efficace mais qui reste toutefois très coûteuse. C’est une solution esthétique qui permet de retrouver une belle chevelure grâce aux techniques d’implantations capillaires imitant la posture naturelle des cheveux.

A ce jour, il existe 2 grandes méthodes d’implantation capillaire. La première est la méthode de la bandelette. Elle consiste à prélever, sous anesthésie locale, une bande plus ou moins longue de bulbes pour pouvoir les réimplanter sur les zones dégarnies. La seconde méthode, la FUE, extrait les bulbes de l’arrière du crâne à l’aide d’un foret chirurgical afin de les redistribuer sur les zones à couvrir.

Vous voulez en savoir plus sur les causes et traitement de la calvitie, contactez-nous !

Categories:

Posted by dev1

2 Comments

  1. I am sure this piece of writing has touched all the internet people,
    its really really good post on building up new website.

Leave your comment

Please enter comment.
Please enter your name.
Please enter your email address.
Please enter a valid email address.