PRP cheveux : Quel intérêt dans la greffe de cheveux

Le PRP ou Plasma Riche en Plaquettes s’est beaucoup développé au cours de la dernière décennie, tant dans le domaine de la santé que dans le domaine esthétique. La médecine capillaire a rapidement commencé à profiter des améliorations que le traitement des PRP représente dans l’évolution de la greffe de cheveux, à savoir dans l’amélioration que l’on peut constater avant et après.

Généralement les patients ne sont pas vraiment informés quant à la technique du PRP et ses avantages en tant que solution destinée à aider les cheveux à pousser plus vite, plus fort et avec une densité accrue après une greffe de cheveux.

prp cheveux

Les différentes causes de la chute de cheveux

La calvitie commune s’explique surtout par des facteurs héréditaires. Si vos parents étaient touchés par ce type de chute de cheveux, il y a beaucoup de chance de l’être également. Mais en plus des facteurs hormonaux et héréditaires, la chute des cheveux peut avoir d’autres origines :

  • Le stress et l’anxiété peuvent causer des chutes de cheveux circonscrites sur certaines parties du crâne.
  • Des carences alimentaires : vitamines, fer, cuivre, zinc, …
  • Des traitements médicamenteux : amphétamines, anticoagulants, chimiothérapie.
  • Des teintures ou des shampoings trop agressifs qui peuvent abimer les cheveux et donc favoriser leur chute.

PRP capillaire : Qu’est-ce que c’est ?

Le Plasma Riche en Plaquettes (PRP) est défini comme étant un matériau biologique qui est obtenu à partir du sang du patient par ponction veineuse. La substance retirée est centrifugée, ce qui permet aux médecins d’obtenir divers composants, dont le principal est ce plasma riche en plaquettes. En d’autres termes, ce sont des cellules qui aident à la coagulation et stimulent la réparation des tissus endommagés. Voici donc les principales caractéristiques des concentrés plaquettaires :

  • Autologue : Ce concentré plaquettaire est obtenu à partir du sang du patient. Il est donc sûr et ne présente aucun risque de rejet ou de transmission de maladies infectieuses.
  • Sûr : cette technique est utilisée chez des patients partout dans le monde et dans des dizaines d’applications, tant médicales qu’esthétiques. Mise entre les mains de spécialistes, c’est une technique totalement sûre.
  • Aucune chirurgie : PRP traitement capillaire n’est pas une chirurgie. Il consiste simplement à extraire le plasma pour l’enrichir et l’injecter dans la zone affectée. Il ne nécessite pas de temps de récupération et n’affecte pas le développement de la vie normale du patient.
  • Rôle des plaquettes : Les plaquettes favorisent l’activité mitogène (division cellulaire) et les facteurs de croissance.
  • Nouveaux vaisseaux sanguins : l’application de ce plasma enrichi en plaquettes entraîne la formation de collagène et l’apparition de nouveaux vaisseaux sanguins. Ceci conduit à une croissance plus rapide des cheveux.

PRP capillaire : A qui est-il destiné ?

La perte de cheveux débute, en moyenne, à partir de l’âge de 25 ans chez les hommes et de 40 ans chez les femmes. Plusieurs facteurs sont à la base de cette perte de cheveux, à savoir : les problèmes hormonaux (andropause, ménopause, etc.), les problèmes reliés à la glande thyroïde, les problèmes pathologiques ainsi que la génétique, qui est la principale cause de la perte de cheveux. L’injection de PRP pour traiter et enrayer la perte de cheveux est généralement recommandée par votre médecin dans les cas suivants :

  • L’alopécie légère ou modérée
  • Des cheveux clairsemés ou dégarnis partiellement
  • Pour stimuler la repousse des cheveux suite à une grossesse

En cas d’absence complète de cheveux dans une ou plusieurs zones, ce traitement n’est pas du tout envisagé. Aucune stimulation n’est possible sur un cheveu absent, toutefois, d’autres options peuvent s’offrir à vous. 

Traitement PRP cheveux : Comment ça se passe ?

Le traitement PRP consiste à introduire dans le cuir chevelu par micro-injections, cette substance qui provient du patient lui-même et qui favorise une repousse plus rapide des cheveux.

Voici donc les différentes étapes du traitement du plasma riche en plaquettes pour les cheveux :

  • Prise de sang : La première étape consiste à prélever le sang du patient.
  • Séparation des plaquettes : les plaquettes sont séparées au moyen d’une technologie spéciale de centrifugation.
  • Obtention du PRP : après centrifugation, le plasma riche en plaquettes, le plasma pauvre et les globules rouges sont parfaitement séparés. Le PRP peut donc être prélevé net facilement.
  • Injection du PRP : la dernière phase du traitement capillaire PRP est l’introduction de ce plasma dans le cuir chevelu. Elle s’effectue au moyen de micro-injections pratiquement indolores.
plasma riche e plaquettes pour cheveux

PRP capillaire : Résultats

Les traitements avec PRP sont très bénéfiques pour une bonne croissance des cheveux. Il faut savoir que ce type d’intervention non chirurgicale est déjà réalisé chez des patients atteints d’alopécie non implantée. Par contre, ce serait chez les personnes qui ont subi une greffe de cheveux et qui sont en pleine phase de régénération capillaire que les résultats sont les plus probants. Après l’intervention, la zone rougit légèrement et les résultats commencent à être plus visibles un mois après le traitement.

PRP Cheveux : Les risques

Quelques rougeurs sont toujours possibles dans les heures qui suivent l’intervention. Comme les extraits plaquettaires proviennent de votre propre organisme, le produit est 100% biocompatible : le risque d’intolérance est très limité. Toutefois, il vaut mieux prévenir le spécialiste en cas de terrain allergique important.

Les traitements PRP contre la perte de cheveux sont réalisés généralement sous anesthésie locale et peuvent parfois âtre jugés douloureux ou à la limite inconfortable. Dans ce cas le praticien peut recourir à une sédation intra veineuse.

Le PRP dans la chirurgie capillaire

Les greffons prélevés sur la nuque sont placés dans un bain de stockage à base de sérum physiologique et de PRP. La survie d’une unité folliculaire dépend de sa capacité à échanger de l’oxygène avec la zone sur laquelle elle est implantée jusqu’à l’apparition d’une véritable vascularisation du greffon. Le plasma riche en plaquettes favorise cet échange d’oxygène, e qui rend le greffon plus résistant et augmente les chances de réussite de la micro-greffe. L’intérêt de la méthode réside dans le fait qu’elle est naturelle. Il n’y a pas de produit étranger, donc l’absence totale de risque de réaction.

Pour en savoir davantage sur l’intérêt du PRP dans la chirurgie capillaire, contactez-nous !

Categories:

Posted by dev1

rafael nadal greffe cheveux