Pour tout savoir sur la greffe de cheveux DHI

La greffe de cheveux par la méthode DHI est considérée comme la technique la plus avancée dans le domaine de la greffe de cheveux. Elle garantit une transplantation réussie et une cicatrisation rapide. Avec le stylo implanteur DHI appelé aussi Choi Pen, l’implantation des greffons est effectuée sans créer de canaux d’incisions préalables. C’est une méthode rapide, sans douleur et pour un résultat naturel et permanent.

greffe de cheveux dhi

Greffe de cheveux DHI : Pour quels types de cheveux ?

La greffe de cheveux DHI est mieux adaptée notamment à ses débuts aux cheveux raides et fins, et ce à cause d’une limitation des types d’aiguilles et de leur épaisseur. Par la suite, la technique d’implantation DHI s’est améliorée avec les progrès technologiques. Aujourd’hui, grâce à une gamme plus étendue d’aiguilles et son maniement par des chirurgiens capillaires expérimentés, capables de greffer tous types de follicules (angles d’implantation, densité, épaisseur du follicule…), le stylet d’implantation Choi permet de réussir la greffe de tous types de cheveux et de barbes. 

​Greffe de cheveux DHI : Technique d’implantation

Avec l’utilisation du stylet implanteur DHI (Direct Hair Implantation), dénommé aussi Choi Pen, après l’extraction des greffons, réalisée à l’unité depuis la zone donneuse, l’implantation des follicules dans la zone de réception est effectuée sans créer des canaux d’incisions. Couplée à un système d’anesthésie locale sans aiguille d’injection, cette méthode rend l’opération plus confortable pour le patient. De ce fait le greffon reste le moins de temps possible hors de l’organisme, assurant une implantation plus sûre et réduisant le temps d’incision et de saignement de la zone implantée. Chaque follicule est placé selon une direction, un angle et une profondeur spécifiques.

Greffe de cheveux DHI : Les différentes étapes

Avant la greffe capillaire

Chaque étape de la greffe de cheveux DHI est encadrée et sécurisée par un protocole médical rigoureux. Avant l’intervention, le médecin établit un diagnostic précis du besoin capillaire. À cette étape préliminaire de la greffe de cheveux, la zone donneuse et la zone receveuse sont délimitées.

L’extraction des follicules

Pendant la première étape de la greffe de cheveux DHI, le médecin va procéder manuellement à l’extraction, une à une, de chaque unité folliculaire, sans sectionner les racines. À ses côtés, une infirmière conserve les follicules pileux extraits dans une solution d’HypoThermosol pour recréer leurs conditions naturelles. Soigneusement, elle les trie par diamètre et par nombre de cheveux.

La réimplantation des cheveux

L’étape suivante est la réimplantation de chaque greffon dans la zone receveuse. Le médecin DHI demande à l’infirmière qui l’accompagne de lui donner chaque follicule pileux, qu’il réimplante d’un geste doux et subtil avec un stylet injecteur, en suivant la densité et l’orientation naturelles de la chevelure.

Après la greffe capillaire

Enfin, après la greffe de cheveux, il faut hydrater et nourrir les greffons avec un spray au sérum physiologique et un shampoing spécialisé, en respectant certaines consignes médicales pendant quelques jours.

Résultats d’une greffe de cheveux DHI

Il faut s’armer de patience être car 12 mois seront nécessaires pour arriver au résultat final :

  • Dès 3 mois : vous observerez le premier cycle de repousse. Vos cheveux seront tout d’abord très fins (processus normal de repousse) pour s’épaissir par la suite au fil des mois.
  • Dès 6 mois : la densité sera plus visible.
  • Au bout de 12 mois : les premiers résultats espérés apparaîtront.

Avantages et inconvénients de la greffe de cheveux DHI

Les avantages

  • Une méthode rapide et sans douleur

L’utilisation du stylet implanteur est couplée à une anesthésie locale. Il n’y a aucun besoin de scalpel pour ouvrir les canaux où les follicules seront implantés : la plaie est réduite au minimum nécessaire, et ne laisse aucune cicatrice, réduisant au maximum le traumatisme subi par le follicule pendant son extraction. L’opération, non invasive, se fait donc sans douleur, ni hospitalisation. Dès la fin de l’intervention, le patient peut reprendre ses activités quotidiennes. 

  • Une greffe de cheveux sans rasage

Il n’y a pas besoin de raser la zone donneuse, ni la zone receveuse : le cuir chevelu et les follicules autour de la zone à greffer ne sont pratiquement pas touchés.

  • Un résultat naturel et permanent

Bien maîtrisé par un chirurgien expérimenté, l’usage du Choi Pen va à la fois permettre un contrôle de l’angle d’inclinaison, la profondeur de la greffe, ainsi que la direction du canal de réception du follicule. D’autant plus qu’il existe différents types d’implanteur, dont le diamètre, plus ou moins grand, permet de s’adapter à chaque type de follicule capillaire. Le chirurgien peut donc travailler avec plus de précision et donner une meilleure densité à la greffe de cheveux, pour offrir à son patient une finition naturelle et permanente. Enfin, grâce à la rapidité d’exécution entre l’extraction et l’implantation, le greffon a de plus grandes chances de survie que les autres méthodes de greffe capillaire.

Les inconvénients

  • La durée de l’intervention est plus longue pour augmenter la densité par cm2.
  • Vous ne pouvez pas implanter plus de 2 500 à 3 000 follicules, donc le nombre de follicules est inférieur à celui implanté avec la technique FUE, et cela pour maintenir les follicules dans des conditions optimales depuis leur extraction jusqu’à leur implantation.
  • C’est la technique idéale pour les zones spécifiques et localisées plutôt que pour couvrir de vastes zones.
  • Le prix de l’intervention est plus cher qu’avec la méthode FUE. ​
Categories:

Posted by dev1

rafael nadal greffe cheveux