Tout savoir sur les prothèses capillaires

Il existe de nos jours quelques maladies qui entrainent une chute partielle ou totale des cheveux. Parmi ces maladies, on distingue l’alopécie dont la calvitie est par définition sa forme la plus courante et qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Pourtant, les hommes représentent environ 75% des personnes touchées par cette maladie. Mais il faut savoir que la perte de cheveux peut parfois faire perdre l’estime de soi. Dans le but d’apporter une solution fonctionnelle à ce problème, les professionnels proposent la prothèse capillaire.

prothèse capillaire

Prothèse capillaire Qu’est-ce que c’est ?

La prothèse de cheveux est une solution capillaire synthétique ou naturelle destinée à couvrir les zones des cheveux chauves ou moins denses. La prothèse capillaire est constituée de nombreux cheveux naturels ou synthétiques collés sur un film fin ou un tissu qui simule la peau humaine. Cette base sera collée sur la tête pour couvrir les zones chauves ou clairsemées.

Les différents types de prothèses capillaires

La prothèse capillaire est composée de cheveux naturels ou de cheveux synthétiques.

Les prothèses en cheveux naturels sont les plus sollicitées, car elles sont plus durables et présentent un meilleur aspect esthétique. Les prothèses en cheveux synthétiques sont moins chères. Il est possible d’acheter la pièce déjà préfabriquée ou même sur commande.

Dans le cas où vous optez pour le sur mesure, le professionnel qualifié prendra toutes les mesures nécessaires pour sa fabrication. Le résultat est bluffant car la prothèse sera en accord avec votre physionomie. Toutefois mais si vous préférez le modèle préfabriqué, il est possible de choisir le modèle qui vous convient le mieux parmi ceux disponibles.

Il existe plusieurs modèles de prothèses capillaires préfabriqués et les plus sollicités sont :

  • Le toupet :  qui couvre le dessus de la tête,
  • Full cap ou prothèse crânienne complète qui couvre tout le cuir chevelu

La fabrication de la base, c’est-à-dire là où les cheveux naturels ou synthétiques se coincent, utilise de la toile et de la micro peau. Dans tous les cas, les prothèses peuvent être fabriquées avec différents matériaux, selon les besoins des usagers.

Les principaux avantages d’une prothèse capillaire

La prothèse capillaire a l’avantage d’être à la fois pratique et abordable. Mais pour les deux cas, le résultat est immédiat et il sera possible d’exercer toutes les activités de la vie quotidienne sans aucune restriction. Comme il s’agit d’une technique non chirurgicale, aucune contre-indication n’est liée à son utilisation, sauf bien sûr en cas d’allergie à l’un des matériaux utilisés, ce qui est rare car elles sont souvent fabriquées à partir de matière non-allergéniques. En ce qui concerne l’apparence, si la prothèse est de bonne qualité et que l’application est faite de manière appropriée par des professionnels du domaine, le résultat obtenu peut être proche du naturel.

Prothèse capillaire : Combien de temps peut-on la porter ?

En général, une prothèse capillaire dure de 6 mois à 2 ans, mais sa durée de vie peut être plus ou moins longue, selon la qualité et la résistance des matériaux utilisés pendant sa fabrication et son utilisation.

Pour ce qui est du mode d’utilisation, les modèles fixés au cuir chevelu avec un adhésif spécial ou une colle peuvent être utilisés pendant 20 jours consécutifs. À la fin de chaque période, la pièce doit être retirée pour la nettoyer avec les produits conseillés et approuvés par les spécialistes. Il est essentiel de respecter la durée d’utilisation d’une prothèse afin d’assurer sa longévité. Il est généralement recommandé de se laver les cheveux avec un shampooing neutre sans sulfates et sans sel, et d’éviter tout produit contenant de l’alcool. Par ailleurs, il est tout aussi conseillé de manipuler la prothèse avec soin pour éviter que les cheveux ne se cassent ou ne se détachent. Vous devez donc les démêler avec une brosse douce et sans mouvements brusques. Au lavage, plutôt que de les frotter, il faudrait masser doucement avec un shampooing. Pour les modèles mixtes qui utilisent à la fois des cheveux naturels et synthétiques, l’utilisation de crèmes revitalisantes est déconseillée. Toutefois, il faut remarquer que les cheveux non situés dans un follicule, ne reçoivent donc pas le sébum qui assure l’hydratation, la douceur et la protection des cheveux naturels. Pour compenser, il y a lieu d’appliquer régulièrement de l’huile pour cheveux sur les extensions

Prothèses capillaires : Est-ce une bonne solution contre la calvitie ?

Les prothèses capillaires ont pour objectif de dissimuler la perte de cheveux suite à une calvitie ou une intervention thérapeutique intense, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie. Dans l’immédiat, cette solution satisfait généralement son utilisateur, malgré ses inconvénients qui se font ressentir rapidement.

Au départ, le port de la prothèse capillaire crée l’étonnement de l’entourage ce qui est tout à fait normal du moment qu’il est impossible de se faire pousser les cheveux en une journée de façon naturelle. C’est une solution peu ou pas évolutive. Ensuite, durant son usage, que l’utilisation de ces prothèses capillaires devient très onéreuse. Depuis leur achat et pendant leur entretien, les perruques demandent une attention particulière, sans parler des produits spécifiques à utiliser pour préserver leur qualité. Le volumateur capillaire contre la perte de cheveux n’est pas une solution efficace sur le long terme. En effet, quelques désagréments peuvent survenir lors de son utilisation à savoir :

  • Clips cassés ;
  • Démangeaisons pendant les fortes chaleurs ;
  • Odeur désagréable pendant la transpiration ;
  • Difficulté de pratiquer du sport et impossibilité d’aller à la piscine avec la prothèse capillaire.

Le cas typique de la perruque médicale

Qu’est-ce qu’une perruque médicale ?

La perruque médicale ou prothèse capillaire est appelée ainsi car son port est lié à une maladie ou à une chute totale des cheveux. La prothèse capillaire constitue donc une protection efficace en cas de calvitie. Elle est aussi utilisée lors d’une chimiothérapie. Cependant, les personnes en bonne santé mais qui souffrent d’une chute de cheveux peuvent tout aussi bien s’en servir. La prothèse capillaire est une perruque médicale qui offre la possibilité de faire renaitre la chevelure. C’est un ajout de chevelure destinée à cacher la perte de cheveux. Elle permet surtout à des personnes souffrant d’une chute totale de cheveux de se sentir bien et avoir une vie sociale et professionnelle normale. Pour les femmes, le port de la perruque est une solution destinée à préserver la féminité suite à un cancer ou à une autre pathologie ayant les mêmes conséquences.

Différence entre perruque médicale et perruque classique

Généralement, ce sont les personnes atteintes de calvitie qui choisissent de porter des prothèses capillaires. Ces types de faux cheveux facilitent la repousse. A la différence des perruques classiques, les perruques médicales sont d’une qualité et d’un confort supérieurs. De plus, la texture des prothèses capillaires ressemble à des cheveux naturels. De plus, les prothèses capillaires sous prescription médicale sont remboursées partiellement par la sécurité sociale.

Les tarifs des prothèses capillaires

Les tarifs des prothèses capillaires sont assez variables. En général, ils sont définis selon le type de cheveux utilisés, de la durée de vie de la perruque médicale et de la nature du travail à effectuer. Contrairement à la pose des prothèses capillaires synthétiques, l’implantation des cheveux naturels se fait à la main et sur une peau fine. Pour une fixation de prothèses avec des collants doubles-faces et d’une semaine de longévité, le prix est évalué à environ 35 euros. En utilisant une colle de synthèse, les implants capillaires promettent une plus grande tenue, soit environ 3 semaines avec une pose évaluée à environ 55 euros. Pour finir, la totalité du prix des cheveux naturels et de la pose pour une tenue de 6 à 8 mois est estimée à 350 euros en moyenne.

La prothèse capillaire est-elle remboursée par la Sécurité Sociale ?

Il est possible de se procurer une prothèse capillaire sur la base de la prise en charge de sa Sécurité Sociale. Pour cela, il suffit de demander à son médecin traitant ou à son cancérologue de prescrire une ordonnance médicale pour prothèse capillaire. Toutefois, la demande doit être justifiée par des problèmes de santé qui demandent le recours à une prothèse capillaire. En France, le remboursement d’une prothèse capillaire est évalué sur une fourchette de prix de 76,22 euros à 125 euros.

Categories:

Posted by dev1