Comment la calvitie commence : les premiers symptômes

La calvitie est définie comme étant une absence partielle ou complète des cheveux. Elle est désignée aussi sous le nom d’alopécie. Ce sont principalement les hommes qui sont généralement les plus touchés. En effet, ce problème touche environ 10 millions de français. Nous allons vous expliquer dans cet article quelles pourraient être les causes, les différents symptômes et les traitements proposés pour lutter contre la calvitie.

comment la calvitie commence

Calvitie : Les différentes causes

La calvitie n’est pas uniquement une affaire d’hommes. En fait, les femmes sont tout aussi touchées par cette pathologie notamment à l’adolescence et vers la quarantaine. Celle-ci est causée par plusieurs facteurs comme une fatigue extrême appelée aussi asthénie, qui peut conduire à la perte de cheveux. Dès que le corps est très fatigué, le système organique relié à la pilosité crânienne devient plus faible et provoque donc une diminution des sécrétions d’hormones et du liquide sanguin.  Le stress provoque la prolifération d’hypophyse principal producteur d’androgènes, qui sont considérées comme étant les pires ennemies des cheveux. Cette glande pituitaire résulte des chocs émotionnels, des tensions familiales ou professionnelles.

Il est possible de répertorier 3 types de stress à savoir : le stress majeur, le stress quotidien et le stress de perte de cheveux. La carence en fer se chiffre à moins de 40ng/l de sang dans le corps. En effet le fer est un élément essentiel de la beauté des cheveux car il permet aux globules rouges de renforcer les tissus constructeurs de cheveux et leur garantir un niveau acceptable d’oxygène. La présence en masse de « testostérone » accélère donc la poussée excessive des cheveux et modifie leur cycle. Cette action va fatigue le cuir chevelu, pour rendre les cheveux extrêmement fins et mener inévitablement à une calvitie. Les cheveux arrêtent donc de pousser, et ceux qui sont sur le front et les golfes deviennent quasiment inexistants.

« L’hérédité » est la principale cause de la calvitie chez les hommes. En fait si vos parents sont chauves, vous serez tout aussi dégarni. Il s’agit dans ce cas de l’alopécie androgénique qui apparaît généralement entre 25 et 35 ans. Donc une alimentation déséquilibrée et une prise permanente de médicaments peuvent également être des facteurs qui conduisent inévitablement à une calvitie.

Alopécie : Les différents symptômes

La chute de cheveux touche plus d’un tiers des français. Si cette chute ne dépasse pas 1000 cheveux par jour, il n’y aucun risque et donc pas de soucis à se faire. Par contre ce serait quand même un signe annonciateur d’un début d’alopécie. Le signe précurseur serait donc un dysfonctionnement du circuit naissance-croissance et mort des cheveux.

Chez les hommes, il existe plusieurs zones qui risquent de subir une calvitie : la tonsure, le front, les tempes, le tourbillon et le toupet. Une fois que ces signaux alarmants commencent à apparaitre à ces niveaux-là, commencez par demander l’avis de votre médecin traitant. Généralement, les golfes des tempes commencent à se dégarnir et ce serait principalement cette zone qui doit être vérifiée minutieusement et ce de façon régulière. Le toupet est la seconde zone qui mérite aussi une grande attention. La troisième zone touchée est le front. Les cheveux qui y poussent disparaissent complètement ou partiellement vers l’arrière.

Chez les femmes par contre, les signes d’une alopécie se manifestent notamment sur la raie des cheveux. Ces derniers vont chuter et cessent de repousser. Dans le cas où la raie devient fine et par la suite dégagée, il faut consulter de suite le médecin spécialiste qui prescrira des analyses et examens à nécessaires pour trouver le bon traitement.

La calvitie et ses différents types

La calvitie est un fléau qui peut atteindre tout le monde et donc personne n’est épargné. Elle peut débuter à l’âge de 14 ans ou même plus tard c’est-à-dire vers 40 ans. La perte de cheveux est considérée comme une anomalie dermatologique et il est possible de distinguer 7 types de calvitie :

  • L’alopécie diffuse ou effluvium qui va atteindre l’ensemble du cuir chevelu et non pas une petite partie du crâne. Les causes connues de cette calvitie sont particulièrement dues aux différents troubles de l’organisme qui font suite à une chimiothérapie, une radiothérapie, ou un manque de fer.
  • L’alopécie androgénétique est définie comme étant une évolution anormale de la perte de cheveux à la fois chez l’homme ou la femme. En effet, plus l’androgène est élevé, et plus les risques d’une calvitie augmentent. Dès que la ligne frontale recule et que le front se dégarnit, c’est un signe prématuré d’une calvitie.
  • La chute de cheveux saisonnière provient généralement d’une maladie, une fatigue ou une grossesse à chaque changement de saisons.
  • L’alopécie de traction appelée aussi alopécie du chignon est une perte croissante de cheveux due notamment à une coiffure trop serrée ou tirée vers l’arrière.
  • La calvitie précoce apparaît rapidement à l’adolescence. Les golfs sont les premiers à être atteint
  • La calvitie naissante quant à elle commence à apparaitre au niveau des trempes qui se dégarnissent. Les cheveux situés à l’arrière du crâne deviennent fins et finissent par disparaître.
  • La calvitie héréditaire où la transmission génétique de l’homme ou de la femme joue un rôle important. Les cellules du cuir chevelu deviennent sèches suite à un excès d’hormones mâles. [En savoir davantage sur les différents types de calvitie]

Quelles mesures prendre contre l’alopécie

Il est vraiment important de commencer par connaître ses causes pour lutter contre la calvitie. Il faut d’abord éviter de se fatiguer quand c’est possible. De plus, il y a lieu de réduire au maximum les facteurs de stress. Ce qui tend à vous orienter vers une vie calme avec une pause obligatoire entre deux activités, de préférence loin du bruit, un sommeil suffisant et à des heures régulières. Un temps de sommeil de 7 à 8 heures par jour est nécessaire et il vaut mieux s’endormir tôt pour se lever tôt.

Une alimentation saine et équilibrée en privilégiant l’apport en fer et donc rajouter dans votre alimentation quotidienne les aliments suivants, à savoir : le cresson, la betterave, les légumes secs, le foie, les huitres, le soja, le tofu, la viande rouge et les céréales non raffinées. N’oubliez pas le boudin noir qui est l’un des aliments le plus riche en fer. Nous pouvons donc gérer ces bonnes habitudes et adopter par-delà un mode de vie plus sain, contrairement aux causes indépendantes de notre volonté comme l’hérédité, le taux élevé de testostérone, la prise de médicaments et les grossesses à problème. Si vous suivez à la lettre ces précédentes recommandations, vous saurez certainement comment éviter la calvitie.

Les différents traitements pour lutter contre l’alopécie

Le traitement local

Deux traitements médicamenteux sont délivrés par prescription médicale d’un dermatologue : une lotion (Minoxidil) et un médicament en comprimé (Finastéride).

Traitement oral

Par voie orale, le « finastéride » est généralement prescrit à raison d’un comprimé d’un milligramme par jour. Dans la majorité des cas, il permet d’éviter la chute des cheveux, et même dans certains cas, il permet une repousse visible au bout d’un an de traitement. Il ne présente aucune interaction avec l’alimentation ou la prise d’autres médicaments et peut se prendre à n’importe quel moment de la journée. Les résultats ne sont visibles qu’après trois à quatre mois de traitement, comme pour le Minoxidil.  Dans les deux cas, l’efficacité ne persiste que dans le cas d’un traitement continu.

Le traitement chirurgical : La greffe capillaire

La greffe de cheveux est une intervention de chirurgie capillaire destinée faire face à la calvitie. Il s’agit d‘implanter du cuir chevelu de la partie en arrière du crâne sur les zones qui ont subi la calvitie (front, les golfs des tempes etc…). Le chirurgien peut également assembler du cuir chevelu des surfaces chauves avec des zones plus chevelues. Actuellement, ce sont les micro-injections considérées comme étant des techniques ingénieuses qui transplantent les follicules pileux.

Categories:

Posted by dev1